Publié le Mardi 14 Janvier 2014 à

Régions > Brabant wallon > Actualité

Braine-l'Alleud: Un joyau transformé en squat!

Rédaction en ligne

À Braine-l’Alleud, tout le monde connaît, ou connaissait, la piscine du Neptune. Habituel lieu de rencontres des étudiants, il est désormais à l’abandon. Pire même, certains y viennent pour boire un coup et l’état du vestige reste inquiétant…

Si dernièrement, on parle énormément de l’Aquaparc à Braine-l’Alleud (même si la commune a récemment perdu les subsides de la Région wallonne pour la construction du futur centre aquatique à cause du non-respect d’un délai), il est un autre site, bien antérieur à ce projet, qui faisait à l’époque la renommée de la commune : la piscine du Neptune. Avant sa fermeture, les jeunes étudiants s’y rendaient pour manger un sandwich sur le temps de midi ou tout simplement passer un bon moment entre amis dans un espace convivial. Sans oublier le côté sportif de la piscine qui permettait bien évidemment de nager au sein d’un site de qualité. Mais depuis 2007, et l’annonce de la fermeture du Neptune, on peut dire que le paysage à complètement changé ! Si par le passé, les élèves se côtoyaient, maintenant, on retrouve plus des mégots et autres canettes de bière à la place des charmantes têtes blondes. Complètement à l’abandon, l’endroit est devenu un véritable squat. Même si toutes les entrées ont été barricadées et qu’il est très compliqué d’y pénétrer, certains n’hésitent pas à y refaire un tour (non pas pour nager) mais bien pour la dégrader un peu plus encore. On ne compte d’ailleurs plus les nombreuses vitres brisées et bout de verre qui jonchent le site !

Quel avenir pour le Neptune ?

Ouverte le 16 août 1977, la piscine fut acquise par la province du Brabant wallon le 1er juillet 1985. À l’époque, elle était principalement utilisée par les écoles, le public et les clubs. Chose assez étonnante, lorsque l’on se promène sur le site de la province, on se rend compte… que les horaires d’ouverture sont toujours disponibles alors que la piscine, elle, ne l’est plus depuis… 2007 !

Quant à l’avenir de cet ex-joyau brainois, il se dirige vers du bâtiment. En effet, en 2012, un accord était conclu entre la commune et la Province : il y aura du logement sur le site. Mais depuis lors, rien n’a bougé et les seuls qui semblent « habiter » l’ancien Neptune, sont les squatteurs et autres rongeurs. Une triste fin pour un lieu qui a accueilli et fait le bonheur des étudiants durant de nombreuses années.

En attendant découvrez les photos du site tel qu'il est aujourd'hui.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent