Publié le Mardi 14 Janvier 2014 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Un Salon du Chocolat du 7 au 9 février à Bruxelles

Rédaction en ligne

La Commission communautaire française (COCOF) de la Région de Bruxelles-Capitale a débloqué un budget de 25.000 euros pour permettre aux petites structures et aux artisans de la capitale et des alentours d’être présents sur un stand au Salon du chocolat, qui aura lieu du 7 au 9 février prochain à Tour et Taxis.

PHOTONEWS

A l’occasion de la conférence de presse de présentation de l’événement, mardi, le président du Parlement francophone bruxellois Christos Doulkeridis a rappelé l’importance économique du secteur chocolatier en Belgique.

La capitale «compte 32 entreprises spécialisées dans le travail du cacao, la production de chocolat et de produits de confiserie», précise Christos Doulkeridis. «A l’échelle de la Belgique, on compte 270 entreprises actives dans le chocolat, employant 6.862 travailleurs pour un chiffre d’affaires de 4,3 milliards d’euros».

Le secteur prend de l’ampleur depuis plusieurs années, raison de plus pour apporter du soutien à un événement comme le Salon du chocolat, confirme l’échevine Marion Lemesre, qui précise qu’"entre 2004 et 2009, le chiffre d’affaires de l’industrie et de l’artisanat du chocolat a progressé de 53%».

Grands groupes industriels (Leonidas, Callebaut, ...) et artisans (Frederic Blondeel, Laurent Gerbaud, Benoît Nihant...) seront justement réunis lors de la première escale bruxelloise du label événementiel «Salon du chocolat», un concept de la société Event international qui voyage depuis 20 ans à Paris, New York, ou encore Tokyo. L’édition bruxelloise, demandée par les chocolatiers eux-mêmes, est présentée comme une «consécration» et une «évidence» par les organisateurs.

Le programme détaillé de l’événement, présenté mardi, est axé sur le thème de la «magie» du chocolat et comprend des incontournables grands spectacles comme les défilés quotidiens de robes éphémères créées à partir de cacao. Toutes les heures, des chefs, pâtissiers ou chocolatiers se livreront à des démonstrations de recettes, trucs, astuces et dégustation compris. Un espace est dédié aux enfants, et des expositions sur l’histoire du cacao et le chocolat «design» sont également au programme. En marge du Salon, un «Chocolate Pass» permettra finalement aux passionnés de suivre un parcours de dégustation à travers la ville.

La Belgique est le deuxième pays au monde en terme de consommation annuelle moyenne de chocolat par habitant, derrière la Suisse. Un Belge déguste en moyenne près de 10 kilos de tablettes, pralines et autres chaque année.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent