Publié le Mardi 14 Janvier 2014 à

Régions > Tournai > Actualité

Tournai: quatre tagueurs arrêtés ce week-end, ils avaient commis 29 faits

Rédaction en ligne

Quatre jeunes ont été arrêtés ce week-end par la police de Tournai après avoir disséminé des graffitis dans toute la ville. A Tournai, la cellule tags de la police est sur les traces des graffeurs, et parvient régulièrement à des interpellations.

«  Les tags sont un problème récurrent dans le centre-ville», explique l’inspecteur Carette, qui vient en renfort de l’inspecteur Yves Bocquet à la cellule tags de la police locale.

«  Ce week-end durant la nuit de vendredi à samedi, une équipe de la police effectuait une ronde habituelle quand son attention a été attirée par un individu qui déposait quelque chose dans une poubelle au carrefour du Bourdon Saint-Jacques», précise l’inspecteur Carette.

L’individu a rejoint un groupe un peu plus loin, et les policiers ont retrouvé une bombe de graffiti vide dans la poubelle. Le groupe de quatre jeunes a été interpellé, et on a retrouvé sur eux 16 bombes de graffitis.

29 tags à quatre

Parmi eux, deux Belges (un de Liège, un de Bruxelles) et deux Français (un de Marseille et l’autre du Nord). On peut d‘ailleurs se demander comment des jeunes aussi éloignés géographiquement sont entrés en contact, et pourquoi il se sont donné rendez-vous à Tournai cette nuit-là... Faisaient-ils un concours de tags ?

Les jeunes, qui se sont vraisemblablement séparés en deux groupes pour réaliser leurs œuvres, ont nié en bloc être les auteurs de la série de 29 nouveaux tags repérés en centre-ville. « Mais, ils avaient des traces de peinture sur les mains et sur leurs habits, de la même couleur que les tags. De plus, ils ont été reconnus par des témoins derrière une vitre sans tain », ajoute l’inspecteur Carette. Il y a donc peu de doutes aujourd’hui sur le fait qu’ils se soient bien amusés à orner les murs de la ville avec leur peinture.

Plusieurs personnes ont signalé des graffitis apparus durant cette nuit-là, notamment via Facebook, comme l’a précisé le bourgmestre ff Paul-Olivier Delannois.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent