Publié le Jeudi 30 Janvier 2014 à

Régions > Tournai > Actualité

Les stages en internat annulés au Centre Adeps de Péronnes, en raison des risques d'incendie

Marie Braquenier

Une réunion importante avait lieu ce jeudi après-midi au centre Adeps de Péronnes suite à la décision des pompiers d’Antoing de fermer les deux internats à cause de lacunes en matière de sécurité. Objectif de cette rencontre avec le représentant du ministre Antoine : trouver des solutions « pour sauver la saison ». Mais il est déjà clair que, pour les vacances de carnaval et de Pâques, les stages en internat n’auront pas lieu. Seuls les stagiaires externes seront accueillis.


Pour les vacances de carnaval et de Pâques, les stages en internat n’auront pas lieu

B. LIBERT

Pour les vacances de carnaval et de Pâques, les stages en internat n’auront pas lieu

«  Je peux vous annoncer que des travaux de sécurisation vont débuter dans l’internat, et ils seront finis pour le mois de juin. De telle sorte que les stages pourront avoir lieu normalement cet été  » : c’est la bonne nouvelle annoncée cet après-midi par Yves Vanassche. Le représentant du ministre des Sports, André Antoine, a rencontré les responsables du centre Adeps de Péronnes de même que le bourgmestre et le responsable en prévention du Service Incendie d’Antoing.

Lors de sa visite annuelle des lieux le 16 décembre dernier, ce dernier avait rendu un rapport négatif concernant la sécurité dans les deux bâtiments de l’internat. Un rapport qui a conduit, le 20 janvier, le bourgmestre d’Antoing à décider de leur fermeture.

Une catastrophe pour les responsables du Grand Large alors que la saison était sur le point de débuter et que les possibilités de stages étaient dévoilées au public. «  Heureusement, nous avons été prévenus la veille de l’ouverture des inscriptions pour les stages. Nous avons donc annulé d’emblée les possibilités d’internat  », note Jean-Bernard Vivier, directeur adjoint.

Par contre, c’est la tuile pour toutes les écoles qui devaient être hébergées à partir de la semaine prochaine à Péronnes dans le cadre de stages sportifs. «  Nous avions une petite vingtaine de réservations, de toute la Belgique  », précise le responsable sportif. «  À l’heure qu’il est, nous avons trouvé une solution pour sept d’entre elles, notamment en dénichant un hébergement avec petit-déjeuner dans la région. Et nous poursuivons le travail  ».

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent