Publié le Vendredi 31 Janvier 2014 à

Régions > Brabant wallon > Sports

Division 2: Heris veut rester à Tubize avant de rejoindre le Standard en juin

V.T.

Il y a peu de chances pour que le médian rejoigne le Sporting de Charleroi comme annoncé ces derniers jours. Tout l’AFC pousse un ouf de soulagement car son bulldozer devrait rester au moins jusqu’en fin de saison.


Jonathan Heris en jaune.

dev.

Jonathan Heris en jaune.

Retournement de situation dans le dossier Jonathan Heris. Le médian de l’AFC Tubize prendrait finalement la direction du Standard de Liège. Un temps annoncé au Sporting de Charleroi, l’ancien joueur du Brussels et du White Star a fait d’un transfert chez les Rouches son choix numéro 1.

«  J’aimerais avoir un pré-contrat avec les Liégeois  », explique Jonathan Heris. «  Je les rejoindrais ainsi à la fin de la saison. Rester à Tubize jusqu’en juin serait une bonne chose car l’équipe tourne bien. Je peux encore progresser  », ajoute celui qui s’est entretenu avec Philippe Saint-Jean sur le sujet. «  Et puis, ce serait difficile pour moi d’intégrer un noyau qui tourne déjà très bien. En début d’exercice 2014-2015, j’aurai toute la préparation pour combler mes lacunes et voir si je suis paré pour une telle équipe. Si ce n’est pas le cas, l’idée serait de me faire prêter dans un club de Roland Duchâtelet. Ou autre part. Quoi qu’il en soit, partir à l’étranger ne me pose aucun souci. Mais je n’irais évidemment pas n’importer où. Il faudra que je me renseigne sur les infrastructures par exemple.  »

Cité à plusieurs reprises du côté des Zèbres, Jonathan Heris ne prendra normalement pas la direction du Mambourg.

«  Je ne sais pas si c’est définitivement bouché avec eux. Tout dépendra de leur offre qui, pour le moment, est jugée insuffisante par la direction de Tubize.  »

Rassemblés hier, l’agent du joueur, Thierry Dailly, Philippe Saint-Jean et Guy Brison mettaient à plat toutes les possibilités qui s’offraient à Jonathan Heris.

Alors, à samedi pour le match contre Alost, Jonathan ? «  Normalement, je serai là oui  », conclut-il.

Retrouvez la réaction de Thierry Dailly, l’agent de Jonathan Heris, dans votre Capitale de ce vendredi.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent