Publié le Vendredi 31 Janvier 2014 à

Culture > Cinéma

La Belgique représentée par deux films et trois acteurs aux Césars

Belga

«The Broken Circle Breakdown» (Alabama Monroe dans sa version francophone), du flamand Felix Van Groeningen, et «Dead man Talking», du Belge francophone Patrick Ridremont, sont nominés pour le César du meilleur film étranger, a annoncé vendredi l’Académie des Césars.


François Damiens

Photo News

François Damiens

Trois comédiens belges francophones figurent en outre parmi les nominés: François Damiens et Olivier Gourmet, tous deux pour le meilleur acteur dans un second rôle (respectivement pour les films «Suzanne», de Katell Quillévéré et «Grand Central», de Rebecca Zlotowski), ainsi que Pauline Étienne dans la catégorie du meilleur espoir féminin (pour sa performance dans «La religieuse», de Guillaume Nicloux).

Les concurrents de «The Broken Circle Breakdown» et de «Dead man Talking» seront le film espagnol «Biancanieves», de Pablo Berger, «Blue Jasmine», de Woody Allen, «Django Unchained» de Quentin Tarantino, «La Grande Belezza», de Paolo Sorrentino et «Gravity» d’Alfonso Cuaron.

Le scénario de «The Broken Circle Breakdown» a été écrit par Felix van Groeningen et Carl Joos au départ de la pièce de théâtre éponyme de Johan Heldenbergh et Mieke Dobbels. Le film raconte l’histoire d’amour d’un couple, une relation mise sous pression quand leur fille tombe gravement malade.

Le long-métrage «Dead man Talking», réalisé par Patrick Ridremont, est une comédie dramatique centrée sur la dernière déclaration d’un condamné à mort.

Outre ces deux réalisations, la Belgique compte également deux acteurs parmi les nominés: François Damiens dans «Suzanne» et Olivier Gourmet dans «Grand Central». Tous deux concourent pour le meilleur acteur dans un second rôle, au même titre que les acteurs Niels Arestrup, dans «Quai d’Orsay», Patrick Chesnais, dans «Les beaux jours» et Patrick D’Assumçao, dans «L’inconnu du lac».

La Bruxelloise Pauline Étienne est aussi en lice dans la catégorie du meilleur espoir féminin pour son rôle dans «La religieuse», de Guillaume Nicloux. Celle-ci sera notamment opposée à Adèle Exarchopoulos ("La vie d’Adèle") et Marine Vacht ("Jeune et jolie"), précise vendredi le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel, qui «se félicite» de ces nominations.

Sur la liste des nominations figurent encore quatre coproductions cinéma de la RTBF: «La vie d’Adèle - Chapitre 1 et 2», «L’écume des jours», «La Religieuse» et «Casse-tête chinois». Ces films représentent un total de 13 nominations, dont celles du meilleur film, meilleur réalisateur, meilleure actrice pour «La vie d’Adèle», celles de la meilleure musique et les meilleurs décors, pour «L’écume des jours», celle du meilleur espoir féminin pour Pauline Étienne dans «La Religieuse» et la meilleure musique pour «Casse-tête chinois», de Cédric Klapisch.

Enfin Fabien Pochet, un Belge chef monteur son pour le film «La vie d’Adèle» (Palme d’or au dernier Festival de Cannes), figure, avec deux de ses collègues, parmi les nominés dans la catégorie meilleur son.

La 39e cérémonie de remise des Césars se tiendra le 28 février au Théâtre du Châtelet à Paris. Elle sera présidée par François Cluzet.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent