46

Univers > Foot > Foot belge > Division 1A > Charleroi

Sporting Charleroi: la direction ne comprend pas les critiques suite au mercato

M.S. |

Publié le Samedi 1 Février 2014 à


Le départ de Pollet a mis un coup au moral des supporters carolos.

Belga

Le départ de Pollet a mis un coup au moral des supporters carolos.

Pierre-Yves Hendrickx : « Nous avons refusé trois fois de laisser partir Pollet »

Sur les réseaux sociaux, beaucoup de supporters carolos grognent suite aux départs majeurs intervenus. La direction du club n’y est pas insensible mais assume sa ligne de conduite.

« Nous avons refusé trois offres pour Pollet, une d’un club belge que je ne citerai pas (NDLR : sans doute Genk) et deux d’Anderlecht car nous avions des conditions précises », explique Pierre-Yves Hendrickx. « Mais quand un grand club comme Anderlecht insiste et accepte nos exigences de manière très correcte, il n’y a rien à faire, d’autant plus que le joueur n’était évidemment pas insensible à ce qui lui était proposé. Dans l’autre sens, on nous a souvent reproché de ne pas engager de joueurs d’expérience et on vient de prendre des garçons avec un C.V. et de la maturité. »

Et le directeur administratif d’enchaîner : « La saison s’est bien passée. Il nous reste trois points à prendre pour assurer notre maintien et certains ont à présent l’air de dire qu’on ne les prendra jamais. Evidemment que cela aurait été l’idéal sportivement de garder nos meilleurs joueurs. Mais nous ne sommes pas encore en mesure de le faire. Je rappelle qu’on vient de loin financièrement. Notre objectif principal depuis la reprise du club était donc de nous stabiliser sur ce plan afin de dégager une image saine, notamment pour obtenir la licence sans problème, ce qui ne fut pas toujours le cas par le passé. »