+

Univers > Foot > Foot belge > Division 1B

Harlem Gnohéré (RMP): «Partir de Charleroi était la meilleure solution»

S.H. |

Publié le Jeudi 6 Février 2014 à


Gnohéré veut prouver à Charleroi qu’il a eu tort de le laisser partir.

BERNARD LIBERT

Gnohéré veut prouver à Charleroi qu’il a eu tort de le laisser partir.

Arrivé lors du dernier jour du mercato en provenance du Sporting Charleroi, « Bison » Gnohéré compte bien s’imposer au RMP. L’attaquant a d’ores et déjà laissé de bonnes impressions aux entraînements.

Après avoir connu une année 2013 plutôt creuse, le dernier transfuge hurlu compte bien se relancer. «  Mon intégration se passe bien,  » confie l’attaquant. «  J’ai vécu hier matin mon deuxième véritable entraînement. Lundi, je m’étais contenté de courir lundi. J’avais également passé les tests physiques. Les résultats sont bons. J’ai donc découvert le domaine de Luchin. Ça me rappelle mes passages au sein des centres de formation de Cannes et de Troyes. Nous nous entraînons au sein d’un très beau complexe. C’est totalement différent de ce que j’ai pu connaître à Charleroi. »

Harlem Gnohéré se sent bien physiquement. «  Ça fait cependant longtemps que je n’ai pas débuté une rencontre,  » poursuit le joueur. «  Dernièrement, j’étais rentré en championnat contre l’OHL. J’avais également joué 45 minutes face au Cercle Bruges. J’étais aussi parti en stage avec le Sporting et j’avais eu l’occasion de jouer. Après, je ne sais pas si je saurais tenir un match complet, mais je reste prêt si le coach fait appel à mes services. »

« Je suis un joueur puissant »

Bison connaissait déjà un peu le RMP avant d’y signer. «  J’avais eu l’occasion de jouer face à Mouscron l’année passée avec Westerlo et avec Charleroi lors d’un match amical. Lors du dernier match de mes nouvelles couleurs, j’ai pu remarquer que l’équipe était vraiment bonne sur le plan technique. Ça joue très bien au ballon. À moi maintenant de m’adapter au plus vite. Je connais mes qualités. Je suis un joueur puissant. Même si je n’ai que peu joué depuis le début de saison, je me suis quasi tout le temps retrouvé sur la feuille de match. Tout avait bien commencé lors de ma première année en D1, avant que Charleroi ne soit racheté. Des personnes sont alors arrivées avec leurs propres joueurs. Cette saison, le coach me disait souvent que j’allais débuter ou rentrer en cours de partie. Au final, je devais me contenter d’une place sur le banc. Malgré le transfert de David Pollet, la meilleure solution pour moi restait un départ. Le RMP fut une excellente opportunité. L’année passée, j’avais été un peu forcé de me diriger vers Westerlo. Les joueurs ne m’avaient pas accepté et je n’avais pas non plus fait les efforts nécessaires pour m’adapter. Dennis Van Wijk avait souhaité me faire revenir cette saison, mais j’espérais jouer à Charleroi. Je veux faire le maximum pour monter avec le RMP afin de prouver que Charleroi a fait une erreur en me laissant partir. Je me suis toujours battu sur le terrain,  » conclut Harlem Gnohéré.