Publié le Mercredi 12 Février 2014 à

Actualité > Belgique

Les autoroutes wallonnes de moins en moins éclairées: le ministre Di Antonio veut faire des économies

Sudinfo.be

Jadis, la Belgique était réputée pour être un pays où il faisait bon conduire la nuit, en raison de l’éclairage de son réseau routier. Mais petit à petit, pour des raisons économiques, les tronçons éclairés disparaissent.

Depuis le 1er janvier 2008, certaines portions d’autoroutes belges ne sont plus éclairées après une certaine heure, ce qui permet d’économiser deux millions d’euros par an...

Et donc, alors qu’en Flandre, différentes portions ne sont plus du tout éclairées, il nous revient depuis quelques semaines, à bonne source dans l’administration wallonne, qu’une réflexion est en cours pour «amplifier l’extinction de l’éclairage autoroutier» et que «toutes les options sont sur la table».

Une info confirmée par Carlo Di Antonio, qui officialise dans des réponses à deux questions parlementaires adressées par le député PS Christophe Collignon l’existence d’une réflexion sur le sujet. «La réduction actuelle de la consommation annuelle d'énergie imputable à l'extinction de l'éclairage entre 00h30 et 5h30 est d'environ 16 GWh, ce qui représente une économie évaluée à 2 millions d'euros par an», explique le ministre des Travaux publics dans sa réponse.

De quoi étendre la mesure... Reste à voir si la suppression de la lumière n’entraînera pas une hausse des crashs. Pour le ministre Di Antonio, la réponse est non.

Découvrez plus de détails à ce sujet, notamment les futures mesures à l’étude, dans votre journal Sudpresse de ce mercredi 12 février ou téléchargez notre journal en PDF.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent