Publié le Mercredi 12 Février 2014 à

Régions > Brabant wallon > Sports

Athlétisme: Le CABW était en forme

Rédaction en ligne

Les athlètes du CABW ont à nouveau brillé lors du Flanders Indoor qui se déroulait à Gand ce week-end. Les Brabançons wallons ont réalisé d’excellentes performances individuelles et collectives. Fanny Smets s’adjugeant un nouveau record de Belgique en saut à la perche alors que l’équipe féminine du 4x200 mètres a enregistré un nouveau record francophone de la discipline.


Derrière le White Star et l’Excelsior, qui ont battu un record vieux de 17 ans, le CABW s’est emparé de la troisième place du relais 4 x 200m.

BELGA

Derrière le White Star et l’Excelsior, qui ont battu un record vieux de 17 ans, le CABW s’est emparé de la troisième place du relais 4 x 200m.

Le public de Gand a énormément vibré ce week-end lors du Flanders Indoor d’athlétisme puisque de nombreux records ont été battus. Le CABW n’a pas manqué de se mêler à la fête puisque les athlètes du club brabançon wallon ont réalisé de très belles performances.

«  Je tire un bilan plus que satisfaisant  », sourit le président, Noël Levêque. «  Ce fut même un week-end brillant puisque nous avons obtenu des résultats inattendus. »

Soulignons entre autres la très belle performance au saut en hauteur de Fanny Smets qui a franchi une barre à 4m31 pour s’adjuger un nouveau record de la discipline en indoor.

«  Elle est passée à deux doigts de franchir une barre à 4m41. Avec cela, elle se serait directement qualifiée pour les championnats d’Europe de Zurich. Mais c’est de bon augure pour la suite. Elle devrait y arriver sans trop de soucis. Son résultat ce week-end est en tout cas très intéressant pour la suite. »

Collectivement, le CABW a également réalisé d’excellents résultats. Surtout lors des épreuves de relais qui comptaient pour les championnats de Belgique indoor. Le relais féminin (4x200m) a donné le meilleur de lui-même pour s’emparer d’un nouveau record francophone (1’42’’89).

«  L’équipe alignée était en plus privée de nos deux meilleures sprinteuses. Et malgré cela, le quatuor a réalisé une excellente course. Chaque athlète était à son meilleur niveau et mérite de décrocher ce record. »

Mais la sensation de la journée venait du 4x200 mètres masculin puisque le CABW était confronté au White Star et à l’Excelsior de Bruxelles (voir ci-contre). Deux formations qui sont parvenues, sur la même course, à battre un record vieux de 17 ans (ndlr : 1’27’’67). Le WS s’est en effet imposé en 1’16’’69, juste devant l’autre club bruxellois (1’27’’23). Le relais brabançon wallon décrochait, lui, la troisième place (1’30’’05).

«  Je pense que nous aurions pu viser mieux  », affirme Noël Levêque. «  Mais le passage de témoin entre le deuxième et le troisième relayeur s’est mal passé. Du coup, nous avons perdu beaucoup de temps. Les deux derniers athlètes ont dès lors tout donné afin de revenir sur les deux premiers relais. Sans succès. Mais ce podium n’est que juste récompense des efforts consentis. »

À l’issue de ce Flanders Indoor, le sourire était donc sur toutes les lèvres des Brabançons wallons. Le CABW n’avait en effet jamais réalisé de tels résultats sur un même week-end en indoor.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent