Publié le Vendredi 14 Février 2014 à

Régions > Bruxelles > Sports

Rugby: Une reprise au sommet haute en couleur entre l'ASUB et Boitsfort

Rédaction en ligne

Après une pause de près de trois mois, le championnat de Belgique de rugby reprend ses droits ce week-end. Et quoi de mieux qu’un duel au sommet entre l’ASUB et Boitsfort, deux des meilleures formations du Royaume. Actuellement en tête, les Bruxellois auront à cœur de relancer leur saison de la plus belle des manières alors que les Waterlootois souhaiteront surfer sur la vague positive suite à leur qualification pour les demi-finales de la coupe.

Qui pourra arrêter Boitsfort, toujours invaincu, cette saison ?

A.D.

Qui pourra arrêter Boitsfort, toujours invaincu, cette saison ?

Fin novembre, Boitsfort et l’ASUB Waterloo clôturaient le premier tour sur une large victoire. Pourtant, le bilan des premiers mois de la compétition n’était pas le même pour les deux formations. Du côté bruxellois on bouclait les neuf premières rencontres de la saison en tête de la compétition sans avoir subi la moindre défaite. À Waterloo, la première partie de la saison fut moins évidente puisque c’est à la cinquième place, et donc hors des playoffs, que les troupes de Pierre Amilhat allaient passer la trêve.

«  Ce début de second tour sera donc capital  », reconnaît le tacticien des Brabançons wallons. «  Nous devons absolument rester concentrés sur notre objectif qui est de terminer parmi les quatre premières équipes à l’issue de la phase classique. Évidemment, nous souhaitons l’emporter ce week-end. Mais il faudra surtout trouver une stabilité et une constance dans nos résultats. »

Il est clair qu’en tant que champions en titre, les Waterlootois ont un standing à tenir. Un trophée que les Bruxellois comptent bien enlever cette saison, eux qui étaient si bien partis, il y a un an, pour remporter le titre en mai 2013.

«  C’est évidemment une rencontre toujours un peu particulière  », avoue Bastian Vermeylen, joueur de Boitsfort. «  Débuter le second tour face à une telle formation permet de se remettre directement dans le bain. Nous savons que contre l’ASUB, nous aurons une véritable opposition. Et puis, jouer contre une formation du top dès la reprise permet de se jauger. »

Retrouvez l’intégralité de l’article dans votre journal La Capitale

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent