Publié le Mercredi 19 Février 2014 à

Régions > Liège > Actualité

Sylvie avait été tabassée et rasée par Miguel Asensio à Seraing: "Il a déjà brisé mon passé et ne lâche pas prise!"

A.MA (Avec Belga)

Mercredi matin, l’avocate générale de la cour d’Appel de Liège a requis une aggravation de la peine de 8 ans d’emprisonnement à laquelle avait été condamné Miguel Asensio Gonzales. Ce Liégeois de 23 ans avait tabassé et humilié Sylvie Loosveld, une jeune Seresienne de 22 ans.


Sylvie, ici avec son avocat, Me Gilissen, tente de se reconstruire.

A.MA

Sylvie, ici avec son avocat, Me Gilissen, tente de se reconstruire.

Courageuse, elle est parvenue à terminer ses études, et elle a retrouvé l’amour. Elle se confie dans La Meuse Liège de ce jeudi 20 février.

Miguel Asensio Gonzales avait été condamné en état de récidive légale pour des faits extrêmement violents sur son ex-petite amie. En août 2012, Sylvie Loosveld avait échappé à la mort après avoir été ligotée, séquestrée, rasée et défigurée lors d’une scène d’attentat à la pudeur et de coups qui avait duré au moins 3 heures. Il s’agissait de la quatrième jeune femme agressée par le prévenu, parce qu’elle avait décidé de rompre afin de fuir sa jalousie.

La défense avait sollicité une nouvelle remise du dossier car Me De Quévy est actuellement en voyage au Rwanda. Mais cette remise a été refusée. Miguel Asensio Gonzales a refusé de comparaître et a été jugé par défaut.

L’avocat général Goblet a décrit Miguel Asensio Gonzales comme un prédateur extrêmement dangereux. Adepte des arts martiaux, il est impulsif et narcissique. Il a proféré des menaces précises contre sa victime à qui il a promis «une peur éternelle». Le parquet a réclamé que la peine de 8 ans de prison soit aggravée, notamment au travers d’une mise à disposition du tribunal de l’application des peines.

Assistée de Me Gilissen, la victime a annoncé lors de l’audience qu’elle continue de subir une campagne insultante, notamment à travers un site internet, de la part du prévenu et de son entourage. L’arrêt sera prononcé le 19 mars.

Retrouvez le témoignage de Sylvie dans La Meuse Liège de ce jeudi 20 février.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent