Publié le Mercredi 26 Février 2014 à

Régions > Liège > Actualité

Fexhe-le-Haut-Clocher: Isabelle Poty, qui avait kidnappé ses deux enfants au Portugal, a été extradée

Allison Mazzoccato

Le 5 août dernier, deux frères de Fexhe-le-Haut-Clocher, Maxim (13 ans) et Nicola (7 ans) disparaissaient littéralement de la circulation, emmenés par leur maman Isabelle Poty. Arrêtée en novembre dernier à Faro, au Portugal, elle a été extradée ce mardi matin vers la Belgique.


Isabelle Poty avait emmené ses deux enfants au Portugal.

D.R.

Isabelle Poty avait emmené ses deux enfants au Portugal.

Lundi soir, deux collaborateurs de la zone de police Hesbaye se sont envolés vers le Portugal, où Isabelle Poty était incarcérée depuis novembre dernier. La demande d’extradition, envoyée depuis la Belgique peu de temps après son arrestation, a enfin pris effet. La Fexhoise a donc posé les pieds sur le sol belge hier matin, encadrée par les deux agents hesbignons qui avaient fait le déplacement.

Que ce soit au parquet ou auprès de la police locale concernée, on préfère garder la plus grande discrétion sur ce dossier. Pour l’instant du moins. On ne saura donc pas où la maman de Maxim et Nicola a passé sa première nuit en prison - même s’il y a une forte probabilité pour que ce soit à Lantin - ni si elle a déjà demandé à recevoir la visite de ses enfants.

Du côté du papa des enfants, Raphaël Weber, on n’accueille évidemment pas cette nouvelle avec une grande joie. «  Ma plus grande crainte, c’est la réaction que vont avoir mes enfants», nous a-t-il confié hier. «  J’ai peur d’une certaine forme d’aliénation parentale, de ce qu’elle pourrait leur dire. Elle l’a déjà fait dans le passé.  D’autant plus qu’elle va apprendre, si ce n’est déjà fait, qu’elle n’a plus la garde des enfants. Elle fera certainement la demande pour voir les petits. Je ne peux pas leur interdire de voir leur maman, mais il y aura des conditions, une surveillance ! Le plus petit, Nicola, a peut-être demandé deux fois après sa mère. Elle reste imprévisible et j’espère être tenu au courant de la suite des événements dans les prochains jours.  »

Une information à lire dans La Meuse Liège et La Meuse Huy-Waremme de ce mercredi 26 février, ou sur notre liseuse numérique.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent