Publié le Jeudi 27 Février 2014 à

Régions > Mons > Actualité

Colfontaine: la commune trace ses véhicules avec une balise GPS

Rédaction en ligne

La commune de Colfontaine a décide d’investir 10.000 euros dans l’achat de balises GPS afin d’obtenir une meilleure gestion de ses informations relatives aux 30 véhicules communaux. La commune précise « ce n’est pas pour fliquer nos travailleurs ».


Des balises seront posées sur les véhicules communaux.

BERNARD LIBERT

Des balises seront posées sur les véhicules communaux.

La commune de Colfontaine investit dans des GPS. La décision a été validée ce mardi soir lors du conseil communal. Les trente véhicules de l’administration seront donc équipés d’une balise GPS.

« Il y a des véhicules qui reviennent abîmés, griffés, par exemple et il est impossible de savoir ce qu’il s’est passé, expliquait le bourgmestre Lucien D’Antonio. Avec ces GPS, nous pourrons regarder la consommation, les kilomètres, le circuit, tout savoir ». Au total, environ 10.000 euros seront consacrés à cette nouvelle mesure. « Cela fait longtemps que nous envisageons ce système, confirme le directeur technique M. Blanquet. L’élément déclencheur a été les deux derniers vols qui ont été faits en l’espace de deux mois. Nous souhaitons à l’avenir prévenir cela et agir rapidement ».

L’objectif selon l’administration communale n’est pas de contrôler davantage ses travailleurs, mais d’être encore plus efficace. « Notre but est de faire remonter une série d’informations de gestion et pas du tout de fliquer nos ouvriers. Ce système sera par exemple utilisé lorsqu’il neige. Nous pourrons en cas d’épandage dire quelle rue a déjà été dégagée et quelle rue doit encore être faite ». Et le directeur technique insiste : il ne s’agit pas d’un nouveau système de contrôle des travailleurs communaux. « Nous n’avons pas besoin d’une géolocalisation pour savoir les pauses de nos ouvriers, où ils travaillent, etc. nous le savons de puis belle lurette avec le système actuel. Ici, c’est vraiment pour dire la balayeuse est à tel endroit, elle est passée dans telle rue, etc. Nous automatisons de manière informatique notre gestion ».

Pour lancer le processus d’acquisition, le collège communal va faire appel à un marché public. Selon les offres des différentes sociétés actives dans le domaine, la commune prendra sa décision. Les véhicules devraient être équipés d’ici quelques mois.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent