Publié le Mardi 4 Mars 2014 à

Régions > Bruxelles > Sports

Division 3B: ça va bouger à l'Union

Rédaction en ligne

Peu de gens le voient mais il est souvent présent au match de l’Union Saint-Gilloise. Jurgen Baatzsch, l’actionnaire majoritaire du club, s’est exprimé après le nul des siens et n’hésite pas à évoquer l’avenir. Jacques Urbain remplacera sans doute Abdel Borak en tant que directeur sportif et Grégory Van Melkebeke ne sera vraisemblablement plus T.1 l’an prochain.


Alain Vander Borght et Jurgen Baatzsch s’activent pour la saison prochaine.

Devaux

Alain Vander Borght et Jurgen Baatzsch s’activent pour la saison prochaine.

L’Union Saint-Gilloise n’a pas pu faire mieux que le match nul face à la lanterne rouge de la série, Grimbergen, dimanche après-midi. Une contre performance quand on sait que les autres formations du haut de tableau avaient perdu des plumes la veille. Une victoire aurait donc fait du bien mais, comme trop souvent, la régularité et l’efficacité ont fait défaut. Jurgen Baatzsch, l’actionnaire majoritaire du club, commence à en avoir assez des mauvais résultats. Il ne se voile plus la face et se prépare déjà pour la saison prochaine.

«  Malgré les performances mitigées de ces dernières semaines, nous avons décidé d’envoyer tous les documents requis pour obtenir la licence de D.2  », annonce dans un premier temps Jurgen Baatszch. «  Sportivement, nous ne vivons pas la saison que nous avons espérée mais cela aurait été un mauvais choix de ne pas demander la licence. Si on ne l’avait pas fait, cela aurait démotivé le groupe alors qu’il a besoin de confiance.  »

La demande de licence n’est pas la seule bonne nouvelle du côté de la Butte.

«  Nous avons aussi augmenté le capital du club afin de rééquilibrer les finances. Nous avions beaucoup trop de dépenses par rapport aux recettes que nous faisons. Il fallait donc réagir à ce niveau-là.  »

Afin de garder une situation financière saine, le club devra revoir son plan de travail pour les années à venir.

«  Il faut être honnête, nous avons fait des erreurs cette année  », assume Jurgen Baatzsch. «  Mais nous devons apprendre de nos erreurs. C’est pourquoi nous allons faire confiance à notre école des jeunes à l’avenir et réduire considérablement l’effectif actuel. Nous avons d’ailleurs une liste pré-établie avec les noms des joueurs que nous voulons garder ou pas. Nous avons une super école des jeunes et nous devons l’utiliser même si nous devons rester en D.3 encore deux ou trois ans. Nous devons travailler sur le long terme et plus dans le court terme comme nous l’avons fait cette année. Cependant, si on peut monter en D.2 par quelque manière que ce soit, on ne s’en privera pas.  »

Le message est très clair : réduire les dépenses et faire confiance aux jeunes. Les dirigeants saint-gillois semblent être retombés les pieds sur terre et préparent déjà la prochaine campagne.

«  Il va y avoir plusieurs changements la saison prochaine mais nous ne voulons pas déranger le travail qui est en train d’être effectué par Grégory Vanmelkebeke et son staff. La saison n’est pas encore finie et tout est encore jouable avec un peu de chance. Nous continuons de faire confiance à Grégory Vanmelkebeke jusqu’à la fin de la saison avant qu’il ne retrouve son poste de T.2. Il ne restera qu’à trouver un nouveau T.1 pour la saison 2014-2015.

Christopher Stella

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent