Publié le Mercredi 5 Mars 2014 à

Régions > Bruxelles > Actualité

La sécurité au palais de justice de Bruxelles envoyée devant l'auditorat du travail

Rédaction en ligne

Le SPF Emploi, Travail et Concertation Sociale (SPF ETCS) a envoyé le dossier sur la sécurité du palais de justice à l’auditeur du travail de Bruxelles, annoncent mercredi les trois syndicats CSC Services publics, CGSP et SLFP Ordre judiciaire en front commun.

A la suite d’une nouvelle visite d’inspection du palais de justice la semaine dernière, le SPF ETCS a constaté la persistance d’importantes infractions aux prescriptions de la loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs et a décidé d’envoyer le dossier devant l’auditorat du travail.

Les trois syndicats demandent au SPF Justice d’entamer les démarches nécessaires pour mettre fin aux infractions enregistrées et exigent que les normes légales soient respectées pour la sécurité et le bien-être des membres du personnel et des visiteurs. Une plainte émanant de syndicats a été déposée en ce sens il y a plusieurs mois au SPF Emploi.

«Le bâtiment ne bénéficie pas d’une stabilité suffisante», dénonce Serge Deprez, secrétaire permanent CSC Services publics. «Des plafonds se sont écroulés. Il y a un risque mortel pour les personnes et je rappelle qu’il y a souvent des visites scolaires au Palais de Justice. Dans le local des pièces à conviction, il faut séparer le pétrole des matériaux explosifs.» Concernant l’incendie criminel du 3 janvier 2012, il relève que l’alarme incendie ne s’est pas déclenchée et que des gens se sont retrouvés devant des sorties de secours fermées.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent