Publié le Mercredi 12 Mars 2014 à

Régions > Luxembourg > Actualité

Anne Blampain percutée sur un passage pour piéton à Arlon: le conducteur n'avait pas bu

N.LD

Un dramatique accident est survenu jeudi dernier à Arlon. Il a coûté la vie à Anne Blampain, décédée quelques jours plus tard à la clinique d’Arlon. Les rumeurs les plus incongrues ont ensuite circulé quant aux circonstances des faits. Toutes sont fausses.


L’accident fatal a eu lieu sur ce passage pour piéton.

N.LD/DR

L’accident fatal a eu lieu sur ce passage pour piéton.

Un drame. Ni plus, ni moins. Jeudi dernier, le 6 mars, Anne Blampain -une maman de 51 ans- traverse la rue de Neufchâteau à Arlon sur le passage pour piéton, face à l’institut Cardijn-Lorraine. Il est 18h30. Une voiture arrive et la percute. Le choc est extrêmement violent. «  La maman de mes deux filles a été très grièvement blessée, notamment au niveau de la tête  », nous dit-on. «  Elle a été opérée de suite, puis encore très longuement le lendemain. Mais elle n’a pas survécu à ses blessures et est décédée dimanche. »

Suite à cet accident, de nombreuses rumeurs ont vu le jour. Le conducteur impliqué avait bu, était drogué, roulait trop vite, a pris la fuite, bénéficie de diverses protections de la part des autorités… Elles sont remontées jusqu’à notre rédaction. Nous avons procédé à des vérifications. Au final, toutes ces rumeurs sont fausses !

«  Le conducteur est, je pense, lui-même très choqué par ce qui est arrivé  .  J’ai vu la voiture. Je ne pense pas qu’il roulait trop vite. » Ce sera à l’expert requis par Marie-Eve Bouillon, la magistrate de Parquet de garde ce soir-là, de le confirmer. Celle-ci, qui a depuis lors transmis le dossier à un de ses confrères arlonais, indique aussi que «  l’accident a eu un témoin, contrairement à ce qui semble se dire  ». Délit de fuite ? Absolument pas. C’est le conducteur lui-même qui a appelé les secours.

Et il n’a pas eu non plus le moindre passe-droit. «  Comme dans tous les accidents de ce genre, graves ou aux conséquences potentiellement graves, il a été soumis à un test d’haleine pour l’alcoolémie. Cette personne était négative  », nous indique pour sa part le commissaire Gérard, de garde le jour de l’accident à la police d’Arlon. Le conducteur n’avait pas non plus consommé de drogue.

Ce sera à l’enquête de déterminer les circonstances de l’accident. «  Elle est en cours  », conclut le commissaire Gérard. «  C’est le Parquet qui a le dossier.  »

Les funérailles d’Anne Blampain auront lieu aujourd’hui, à Thiaumont.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent