Publié le Samedi 15 Mars 2014 à

Régions > Charleroi > Actualité

Une famille attaquée en pleine rue par une bande de huit jeunes à Ransart: "On a eu peur pour maman!"

Rédaction en ligne

Traumatisme crânien, fracture du bras, dent cassée, épaule déboîtée et clavicule fracturée : c’est le bilan physique de la famille Bogaerts, qui avait été agressée, à coups de poing jeudi après-midi à Ransart, avant qu’une voiture ne fonce sur eux. Rencontre.

F.Vanhove

Traumatisme crânien pour Paulette, la maman. Fracture et bras en écharpe pour Nancy, sa fille. Une épaule déboîtée, une fracture pour Cédric, autre fils de Paulette, et des blessures légères ainsi qu’une dent perdue pour le troisième fils de la famille. C’est le bilan physique subi par cette famille de Ransart, sévèrement bousculée, jeudi en fin d’après-midi, en pleine rue Charbonnel, à deux pas de leur habitation.

«  Tout s’est passé devant des témoins en nombre, et personne n’a bougé  », s’étonne Chantal Bogaerts, 24 heures après avoir été prise à partie, comme sa famille, par une bande de huit jeunes, en pleine rue.

Découvrez leur entretien dans nos éditions de la Nouvelle Gazette/Charleroi de ce samedi ou consultez notre édition de la Nouvelle Gazette Charleroi en PDF, téléchargeable en cliquant ici.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent