Liège: sus aux “Lacments de l'Apocalypse!”

Patrice Bauduinet: “ Pas de pitité pour les lacments ! ”  a. trimboli

Patrice Bauduinet: “ Pas de pitité pour les lacments ! ” a. trimboli
    “Les lacments de l'Apocalypse”: d'ici deux ans, peut-être pourrez-vous découvrir ce premier long métrage du réalisateur liégeois Patrice Bauduinet. Il a déjà l'accord de Cécile de France et de Bouli Lanners pour y jouer. Il part à la chasse aux financements...

    CH. L.

    Imaginez qu'à la suite d'un sérieux problème écologique dans la région liégeoise, les lacments - ces sympathiques gourmandises que chaque Liégeois connaît évidemment - commencent à muter. Et ils se transforment bientôt en horribles tueurs, qui se mettent à décimer la population !

    C'est le point de départ de ce que le Liégeois Patrice Bauduinet qualifie lui-même de “ film-catastrophe de comédie ”.

    Il ajoute: “ On peut aussi parler d'une comédie d'horreur. Comédie puisque ce film se veut avant tout un film d'humour, et horreur à cause des monstres que sont devenus les lacments.

    deux ans de travail

    Toute l'histoire du film va voir alors les deux héros s'acharner à lutter et à détruire les redoutables lacments...

    Ça fait deux ans que j'ai eu cette idée, se souvient Patrice Bauduinet. J'y travaille depuis lors, j'ai peaufiné le scénario. J'en ai parlé à mes amis dans le milieu du cinéma. C'est ainsi que j'ai déjà obtenu l'accord - toujours sous réserve de planning bien entendu - de Cécile de France et de Bouli Lanners. Désormais, je dois trouver le financement pour le tournage, que j'espère réaliser l'été prochain, entièrement à Liège. On tournera notamment à la Montagne de Bueren, dans un ancien charbonnage, dans une ancienne usine, sur la foire d'octobre aussi bien sûr...

    Patrice Bauduinet a aussi obtenu l'accord de dessinateurs de BD, qui travaillent en ce moment sur les lacments monstrueux, afin de leur donner un aspect efficace, cinématographiquement parlant.

    Pour Patrice Bauduinet, ce sera le premier long métrage de sa carrière. Il a déjà tourné de nombreux courts métrages, notamment l'un, intitulé “ La nuit du 6 au 7 ” dans lequel jouait, déjà, Cécile de France.