Accueil Loïc Manguette
loic_manguette_coul.jpg

Loïc Manguette

Journaliste La Meuse Verviers

loic.manguette@gmail.com

0493/55.43.45

205 articles

Le pilote de F1 Max Verstappen en shooting au studio Gilman à Herve

Client prestigieux pour le photographe Gilman, à Herve, ce mercredi : la personne venue s’y faire immortaliser face à l’objectif n’était autre que Max Verstappen, le fameux pilote de F1, qui dispute actuellement la tête du championnat à Lewis Hamilton.

Sabine, 49 ans et maman de trois jeunes filles, décède sur l’E40 à hauteur de Welkenraedt: sa voiture a été projetée sous un camion

On en sait un peu plus sur l’accident mortel qui s’est déroulé sur la commune de Welkenraedt ce mardi. Une conductrice allemande est arrivée trop vite et n’a pu éviter la voiture de la victime. Cette dernière, une Baelenoise de 49 ans, a embouti un autre véhicule avant de finir sa course dans un camion. Elle est décédée sur le coup, sa fille de 7 ans est dans un état critique.

Exclusif

Le miraculé des inondations à Verviers: emporté par les eaux dans une canalisation, Jean-Claude n’est ressorti que… 50 m plus loin, «pas su résister!»

Jean-Claude Crosset est un miraculé. C’est en tout cas ce que disent certains de ses clients. Le 14 juillet dernier, durant les inondations, ce Verviétois a été emporté par les eaux, sous la rue de Jalhay, à Mangombroux. Passé dans une canalisation, il est ressorti 50 mètres plus loin et a pu être sauvé par des riverains. Il s’en est sorti indemne ! Son incroyable témoignage en exclusivité.

Hasan Aydin dépose un recours contre la nouvelle majorité à Verviers

Nouveau coup de théâtre dans l’épisode de la crise politique verviétoise : Hasan Aydin, toujours président du CPAS jusqu’à l’installation de sa remplaçante au conseil de l’action social, a déposé un recours au Conseil d’État contre la nouvelle majorité. Il invoque quatre arguments pour défendre ses intérêts.

Des jarres de l’Antiquité découvertes au musée de Verviers… grâce aux inondations!

Les inondations ont fait d’énormes dégâts en région verviétoise mais elles ont également permis au musée des Beaux-Arts et de la Céramique de Verviers de faire une sacrée découverte. En nettoyant la cave, la directrice du musée est tombée sur une pièce secrète dans laquelle on a trouvé des jarres datant de l’Antiquité ! Mais cet arbre ne doit pas cacher la forêt. Les dégâts sont énormes au sein des deux musées la faute à la non-concrétisation du pôle muséal De Biolley estime l’échevin Chefneux qui entend bien en faire une priorité désormais.

Miss Belgique est à Verviers pour aider les sinistrés suite aux inondations «C’était important de venir aider les gens, ici, c’est chez nous»

Miss Belgique était de passage à Verviers et Trooz ce lundi. En compagnie d’une quinzaine de candidates pour le concours de l’année prochaine, Kedist Deltour a tenu à venir en aide aux sinistrés. Distribution de petits électros, tri de vêtements et rencontre avec les citoyens victimes des inondations : voilà le programme de la journée.

Un chauffeur solidaire aide les sinistrés des inondations: 2.400 euros d’amende!

Même s’il la comprend car il était en faute, l’amende de 2.400 € a du mal à passer du côté d’un camionneur de la société Jacobs. Un de ses poids lourds transportait des crasses des inondations vers l’un des sites d’Intradel ce lundi lorsqu’il a été contrôlé par la police. Il était en surcharge. Le policier n’a pas voulu faire d’exception malgré le caractère solidaire de la démarche.

On refuse à Cédric l’extension de sa terrasse Horeca à Stembert à cause… de la menace terroriste: «Je ne comprends pas, c’est une aberration»

Cédric Spiroux, qui tient la Taverne du Perron à Stembert est dérouté. Voici deux fois qu’il demande l’extension de sa terrasse horeca à la ville de Verviers et deux fois qu’on lui refuse. La raison ? Des avis négatifs de la police, des pompiers et du TEC notamment qui invoquent des problèmes de mobilité et la menace terroriste. Le tenancier a l’impression d’un deux poids deux mesures avec les cafés du centre.

Un produit toxique à nouveau pulvérisé au foot de Stembert, sans précaution

On a de nouveau épandu un produit toxique sur le terrain de football de l’Entente Stembertoise. Après l’affaire du glyphosate en 2019, c’est ici en voulant entretenir le terrain, que le club a fauté. Un entrepreneur a pulvérisé le 3 juillet dernier un produit sélectif mais sans prendre les précautions d’usage. La Ville de Verviers, qui n’avait pas été mise au courant, a dressé un P.-V. pour manquement.