En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsStar AcademyPermis de conduire Accueil

Variole du singe: le nombre de nouveaux cas confirmés continue à baisser en Belgique

Le nombre de nouveaux cas de variole du singe poursuit sa tendance à la baisse. Un total de 770 cas confirmés ont été signalés au 26 septembre 2022 par les administrations et gouvernements régionaux en Belgique.

Il s’agit de 399 cas en Flandre, qui concentre plus de la moitié des cas (52%), 278 cas en Région bruxelloise (36%) et 93 en Wallonie (12%), chiffre Sciensano.

Pour 767 cas, soit 99% d’entre eux, le sexe est connu : il y a 761 hommes, quatre femmes et deux personnes qui s’identifient différemment. L’âge de la grande majorité des cas se situe entre 16 et 71 ans. Un cas a été signalé chez un enfant de moins de trois ans.

Pour 89% soit 683 individus, les informations sur les symptômes sont connues. Presque tous les patients (96%) présentaient des lésions cutanées. Environ 56% présentaient des symptômes généraux tels que de la fièvre ou un malaise général.

Trente-neuf de ces 683 personnes (6%) ont été hospitalisées, 28 en raison du traitement, trois parce que l’isolement à domicile n’était pas possible et huit pour lesquelles la raison était inconnue, rapporte Sciensano.

À ce jour, un décès a été signalé chez une personne présentant des problèmes de santé sous-jacents.

Les infections se produisent principalement chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, mais pas exclusivement, précise Sciensano.

Sur la base des données concernant la transmission présumée, il apparaît que le virus est principalement transmis par contact sexuel (92%). Environ une personne sur dix (78) déclare avoir participé à un grand événement national ou à l’étranger, au cours duquel il y a eu des contacts sexuels. Mais contrairement au début, la plupart des cas signalés (304) sont liés à des contacts sexuels dans la sphère privée.

La collecte et l’interprétation de ces données sont limitées par le fait qu’il s’agit d’informations très sensibles, avertit Sciensano.

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale