En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil

La police lance un appel aux citoyens dans le cadre de l’opération «Cimetière»

Dans le cadre de son opération « Cimetière », la cellule Personnes disparues de la Police lance un appel aux citoyens, communes et responsables de cimetières. Son but : recueillir des éléments ou indices dans d’anciens dossiers de disparition.

Chaque année, 95 % des affaires de disparition prises en charge par la cellule des Personnes disparues sont résolues, laissant 5 % des dossiers non élucidés. Dans le cadre de son opération « Cimetière », la police a décidé de faire appel aux citoyens pour recueillir de nouveaux éléments.

La cellule a ainsi publié 15 nouveaux avis de recherche sur le site web de la Police Fédérale, tous liés à des corps ou parties de corps non identifiés et retrouvés en Flandre occidentale. Dans trois dossiers, cette approche a déjà livré des résultats: trois corps ont récupéré leurs identités et leurs proches ont obtenu des réponses. Les dossiers qui refont surface dans l’opération « Cimetière » sont souvent plus vieux que la cellule Personnes disparues, créée en 1995.

Comment aider ?

D’abord, parcourez les avis de recherche et, qui sait, vous reconnaîtrez peut-être un objet parmi les pièces d’identification qui y sont inventoriées, telles que des portraits-robots, tatouages, vêtements de travail ou encore bijoux singuliers.

Par ailleurs, la cellule Personnes disparues en appelle aux responsables de cimetières, autorités communales et zones de la Police Locale afin de la contacter si des tombes abritant des corps non identifiés se trouvent sur leur territoire.

Enfin, si dans votre famille, votre cercle d’amis ou vos connaissances, une personne a disparu et que son dossier n’est sans doute plus ouvert au sein des services de police, la cellule Personnes disparues vous prie de le signaler à l’adresse avisderecherche@police.belgium.eu. Ces informations seront surtout essentielles dans les dossiers de disparition ouverts avant la création de la cellule en 1995

Le communiqué précise que cette opération sera étendue aux autres provinces que la Flandre occidentale à l’avenir. « La cellule remercie tous ceux qui contribuent, de quelque manière que ce soit, à cette opération. Nous espérons pouvoir apporter ensemble des réponses aux questions qui tourmentent certaines familles depuis des années », conclut le texte.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo