En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil

Les influenceurs autorisés à s’enregistrer dans un centre d’entreprises

Deux fédérations d’entreprises, BeCommerce et Feweb, ouvriront chacune un centre d’entreprises dans lequel les influenceurs pourront s’installer, annonce la secrétaire d’État à la Protection des consommateurs Eva De Bleeker mercredi.

L’été dernier, la transposition d’une ancienne directive européenne de 2000, qui stipule notamment que les entreprises en ligne doivent indiquer clairement et directement leur adresse professionnelle sur le canal sur lequel elles communiquent, a suscité des craintes au sein des influenceurs. Nombreux d’entre eux utilisent en effet leur adresse personnelle et déclaraient celle-ci aux autorités.

Lorsque l’Inspection économique a commencé à appliquer les réglementations de manière plus stricte cet été, de nombreux influenceurs se sont inquiétés pour leur vie privée, indiquant qu’ils n’avaient pas d’autre choix que de fournir cette adresse-là.

L’adresse des influenceurs cachée

Pour contourner ce point, la secrétaire d’État Eva De Bleeker s’est basée sur la réglementation sur les centres d’affaires. Cette inscription via BeCommerce ou Feweb permettra aux influenceurs d’éviter que l’on puisse voir leur adresse de domicile lorsqu’on consulte leurs profils.

Certains influenceurs ont déjà fait l’objet d’un contrôle de conformité l’été dernier. Ceux qui n’étaient pas en conformité à ce moment-là ont bénéficié d’un sursis jusqu’à la fin du mois de septembre pour le faire. Ce sursis sera maintenant prolongé jusqu’à ce que les centres d’entreprises soient opérationnels. Le SPF Economie en informera également officiellement les influenceurs concernés.

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale