En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil

Le portrait du roi Charles pour les futures pièces britanniques dévoilé

Le portrait du roi Charles III pour les futures pièces de monnaie à son effigie a été dévoilé vendredi par l’organisme chargé de battre la monnaie britannique, Royal Mint.

Ce portrait apparaîtra sur deux pièces au sein d’une série spéciale célébrant la vie de la reine Elizabeth II: une de 5 livres sterling et une autre de 50 pence. Elles entreront en circulation «dans les prochains mois», probablement autour du mois de décembre, précise Royal Mint dans un communiqué.

Le portrait officiel qui décorera les futures pièces à l’effigie de Charles III, oeuvre du sculpteur Martin Jennings, a été conçu à partir d’une photo, et approuvé par le roi.

«C’est l’oeuvre de plus petite taille que j’ai jamais créée», commente-t-il, se disant touché «par le fait qu’elle sera vue et tenue par tant de gens».

«Selon la tradition, le portrait du roi regarde vers la gauche, direction opposée de la reine Elizabeth II» sur le portrait qui adorne pour l’instant les pièces en circulation, précise Royal Mint

Les pièces à l’effigie du roi porteront l’inscription en latin: «CHARLES III . D . G . REX . F . D . 5 livres . 2022», soit «Roi Charles III, par la grâce de dieu, défenseur de la foi» - l’un des titres du souverain.

Le revers de la pièce commémorative de 5 livres portera deux nouveaux portraits de la reine Elizabeth II, conçus par l’artiste John Bergdahl en collaboration avec Royal Mint.

«Toutes les pièces britanniques à l’effigie d’Elizabeth II vont rester légales et en circulation. Il est usuel historiquement d’avoir des pièces à l’image de différents monarques en circulation au même moment», indique Royal Mint, qui «appose les portraits de la famille royale sur des pièces depuis plus de 1.100 ans».

L’organisme précise qu’il y a actuellement 27 milliards de pièces au Royaume-Uni à l’effigie Elizabeth II et qu’elles seront remplacées au fil du temps, lorsqu’elles sont abimées.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo