En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil

Le crédit à la consommation pour rénover énergétiquement son habitation séduit

Parmi les Belges qui n’ont jamais contracté un crédit à la consommation, un sur cinq envisage d’opter pour cette solution afin d’améliorer la performance énergétique de son habitation, ressort-il d’un sondage mené par Cofidis publié vendredi.

Face à l’explosion des prix de l’énergie et à l’urgence climatique, de plus en plus de Belges songent sérieusement à améliorer la performance énergétique de leur habitation. Pour financer ces travaux de rénovation, le crédit à la consommation séduit 20% des Belges qui n’ont encore jamais contracté un tel prêt, selon le sondage de Cofidis, qui a interrogé un échantillon représentatif de 1.000 Belges entre le 9 et le 16 août. La tendance est surtout observée auprès des répondants âgés de moins de 34 ans, précise la société de crédit.

Selon le baromètre de Cofidis, la santé, le pouvoir d’achat et le logement représentent les trois principales préoccupations des Belges. Plus d’un tiers des sondés (35%) témoignent d’une détérioration de leur pouvoir d’achat, essentiellement en raison du coût de l’alimentation, de l’énergie et des transports. Deux tiers des répondants ne pensent pas que la situation s’améliorera ces cinq prochaines années.

Dans ce contexte, 27% des sondés doivent faire très attention à leurs dépenses pour boucler leur fin de mois et 9% terminent régulièrement le mois dans le rouge. L’achat de nouveaux vêtements, les dépenses liées aux loisirs et la consommation d’énergie sont trois postes où les Belges réalisent des économies, selon le baromètre de Cofidis. Le report de projets (travaux, vacances, événements...) est également utilisé pour faire face à la crise.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo