En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil

Le juge Michel Claise dénonce le manque de moyens accordés à la justice

Le juge d’instruction bruxellois Michel Claise, spécialisé dans la lutte contre la criminalité financière, a reproché dimanche au gouvernement fédéral de ne pas fournir à la justice des moyens suffisants pour mener correctement ses enquêtes.

«En termes de moyens, de moyens humains et de moyens tout simplement», a-t-il affirmé lors de l’émission L’Invité sur la chaîne de télévision privée RTL.

Le juge Claise a cité les moyens informatiques dont dispose la justice. «Vous imagez un peu que nous menons des guerres avec des catapultes et nous avons devant nous des criminels» nettement mieux équipés, a-t-il dit.

«En réalité, tous nos systèmes informatiques et de communication sont entièrement piratés, on le sait», a poursuivi le juge, expert de la lutte contre la corruption et le blanchiment.

M. Claise a par contre qualifié de «coup de bol extraordinaire» dont ont bénéficié les forces de police belges et néerlandaises en réussissant à déjouer le chiffrement de l’application de messagerie Sky ECC, très prisée dans le milieu du trafic de drogues. Cette opération a permis de procéder à 1.230 arrestations et à l’interception de drogues pour un montant de 13 milliards d’euros, selon des chiffres officiels.

«Mais simplement, c’est une exception», a-t-il souligné.

Le juge a par contre déploré que la Belgique «ne soit absolument pas en ordre» à propos de ses obligations internationales, en citant le dernier rapport du GRECO (Groupe d’États contre la corruption), l’organe anti-corruption du Conseil de l’Europe publié début septembre.

Sur les 22 recommandations émises par la GRECO à l’adresse de la Belgique, «je pense qu’il y a une seule qui a été exécutée», a-t-il affirmé.

«Donc nous risquons des sanctions de la part du Conseil de l’Europe», a encore dit le magistrat, également auteur d’une douzaine de romans, dont certains inspirés par son expérience professionnelle.

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale