En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsStar AcademyPermis de conduire Accueil

Paris renonce à des constructions controversées au pied de la tour Eiffel

La mairie de Paris a annoncé dimanche avoir renoncé aux constructions prévues au pied de la tour Eiffel dans son plan contesté d’aménagement des abords du monument, qui attire chaque année 20 millions de visiteurs.

Destiné à végétaliser et à piétonniser les abords de la «Dame de fer», le projet OnE, présenté par la maire socialiste de la capitale française Anne Hidalgo, suscite depuis des mois les critiques des oppositions municipales et des défenseurs de l’environnement.

Celui-ci prévoyait d’abattre une vingtaine d’arbres, certains centenaires, au pied de la tour d’Eiffel afin de construire des bagageries pour les clients et des locaux pour les employés.

La mairie y a renoncé en mai, après les protestations de plusieurs associations et personnalités.

Elle a donc également décidé d’abandonner quatre constructions prévues. «Je vous annonce que nous annulons purement et simplement tout projet de construction au pied de la tour, tout en maintenant le projet paysager», a déclaré le premier adjoint de la maire, Emmanuel Grégoire au Journal du dimanche (JDD).

«La philosophie d’ensemble reste la même», a-t-il insisté. «Nous allons mettre en œuvre 95% du projet OnE, c’est-à-dire une continuité paysagère du Trocadéro au Champ-de-Mars, fidèle au dessin d’origine, respectueuse du patrimoine, avec moins de voitures et plus de nature».

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale