En ce momentDiables RougesCoupe du monde 2022CTR AwardsPermis de conduire Accueil

Van Quickenborne: un tribunal statuera fin octobre sur la remise de 4 suspects

Les quatre Néerlandais soupçonnés d’avoir planifié l’enlèvement du ministre de la Justice belge Vincent Van Quickenborne comparaîtront fin octobre devant la chambre d’aide juridictionnelle internationale d’Amsterdam, annoncent les autorités.

Celle-ci devra statuer sur leur transfert vers la Belgique, alors que les prévenus s’y opposent.

Trois Néerlandais âgés de 20, 29 et 48 ans ont été placés sous mandat d’arrêt le 24 septembre à La Haye et Leidschendam. Le quatrième suspect, un Néerlandais de 21 ans, a quant à lui été placé sous mandat d’arrêt le 25 septembre à La Haye.

de videos

La police belge avait suivi les suspects depuis les abords du domicile de Vincent Van Quickenborne à Courtrai jusqu’à la frontière avec les Pays-Bas.

Un véhicule avait également été abandonné près de la maison du ministre de la Justice. Les enquêteurs y ont retrouvé une arme automatique et des bouteilles contenant de l’essence.

Le ministre, placé un temps sous protection policière dans un lieu tenu secret, avait lui-même annoncé dans un message vidéo que les autorités belges avaient déjoué un enlèvement.

La Belgique a depuis lors demandé aux Pays-Bas la remise des quatre suspects. Les audiences devant statuer sur ce transfert seront organisées le 26 octobre pour trois suspects et le 27 octobre pour le quatrième suspect.

Abonnement La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale