Inculpé de terrorisme, Jean-Louis Denis, «le soumis», reste détenu

Jean-Louis Denis, dit « le soumis », inculpé de terrorisme pour avoir incité de jeunes musulmans à rejoindre le Djihad armé en Syrie, a été maintenu en détention sur décision de la chambre des mises en accusation de Bruxelles, ce lundi. L’inculpé, défendu par Me Henri Laquay, avait plaidé sa remise en liberté provisoire, démontrant notamment qu’il avait trouvé un domicile. Celui-ci ne peut en effet plus résider à la même adresse que son épouse, laquelle avait été inquiétée également dans ce dossier de terrorisme. La chambre des mises en accusation de Bruxelles a néanmoins confirmé la décision de la chambre du conseil de prolonger le mandat d’arrêt de Jean-Louis Denis. L’homme, incarcéré depuis cinq mois, reste donc en détention préventive. L’inculpé comparaîtra à nouveau en chambre du conseil dans un mois.