Waterloo: 680 élèves ont participé à l’aquathlon

Initiative originale que celle mise sur pied par Luis Del Solo et Brian Grillmaier. En effet, le temps d’une journée, toutes les écoles qui fréquentent la piscine de Waterloo (le Nausicaa) se sont retrouvées pour une grande compétition (amicale) inter-écoles. Au menu : de la natation et de la course à pied. «  L’idée, c’est d’enchaîner deux sports d’endurance, à savoir la natation et la course à pied », explique Luis Del Solo, organisateur de l’événement. Les élèves de la troisième primaire à la sixième se sont donc jetés à l’eau avant d’enfiler leur basket et de courir autour de la piste d’athlétisme. «  Le but n’est pas spécialement de faire le meilleur temps. Bien sûr, il y a un chrono, mais l’essentiel n’est pas là. Le premier défi, c‘est d’aller au bout de soi-même. Nous avons une devise « every finisher is a winner » (Chaque personne qui fini est un gagnant). Celui qui fait le plus mauvais temps a peut-être même plus de mérite que celui qui arrive premier », continue l’organisateur et professeur d’éducation physique. Car un constat s’impose : la condition physique des jeunes est de plus en plus mauvaise. « C’est pour cela que nous essayons de les motiver à travers diverses activités en sortant du train-train quotidien. » De cette manière, les élèves, suivant leur année, ont parcouru des distances différentes (25m de natation et 600m de course pour les 3è, 50m de natation et 600m de course pour les 4è, 75m de natation et 1.000m de course pour les 5è et enfin, 100m de natation et 1.000m de course pour les 6è). Et une fois encore, le succès était au rendez-vous. « Au total, ce sont 680 élèves qui y ont pris part. Ils proviennent de sept écoles qui fréquentent la piscine de Waterloo. Ainsi, on comptait sur la présence de l’Athénée Royale de Waterloo, Saint-François, Saint-Anne, Notre-Dame de La Hulpe, Les Marronniers de Wauthier-Braine, l’école communale de Braine-le-Château et Saint-Rémy. » Et la « compétition », s’est déroulée de manière très professionnelle. En effet, chaque participant était muni d’un bracelet électronique qui chronométrait son temps. De plus, chaque école participante a reçu des médailles afin de récompenser les lauréats de cette compétition interscolaire amicale.