La chanteuse britannique Cassie Graves vit un calvaire permanent: elle sent continuellement le poisson

La pathologie dont elle souffre s’appelle la triméthylaminurie. En clair, elle sent continuellement le... poison.

Aucun traitement n’existe pour cette maladie, qui est causée par un défaut dans l’activité d’une enzime, explique ainsi le journal Metro. Quand cette enzyme est absente, le corps n’est plus capable de métaboliser la triméthylamine. Celle-ci s’accumule alors dans l’organisme et est éliminée par la sueur, l’urine et l’haleine, avec une odeur prononcée de poisson.

Ce calvaire dure depuis qu’elle est toute petite. Dans l’interview, Cassie Graves indique que sa mère l’empêchait parfois d’aller à l’école, tellement l’odeur qu’elle dégageait était forte.

Autre problème : la chanteuse serait incapable de distinguer elle-même sa propre odeur. Du coup, elle compte sur ses proches pour lui indiquer qu’il y a un souci...