Les cambrioleurs s’intéressent de plus en plus à votre… garde-robe

Les statistiques de la police fédérale le prouvent: les cambrioleurs sont de plus en plus attirés par les dressings de leurs victimes! Vêtements de marque, accessoires ou chaussures: tout y passerait et se retrouverait, notamment, dans certains vide-dressings.

Ce qui peut expliquer pourquoi les vide-dressings ont le vent en poupe. ce sont autant d’endroits où les voleurs peuvent facilement écouler de la marchandise volée. Les sites de vente de seconde main ou d’occasion représentent aussi une possibilité pour les cambrioleurs de faire disparaître leur butin.

Sur les 75.123 cambriolages enregistrés par la police fédérale au cours des douze derniers mois, et alors que la tendance pour ces faits est en légère baisse, les vols de vêtements, eux, sont en augmentation. 4.996 vols du genre ont été rapportés aux forces de l’ordre. Autre butin qui connaît une hausse: les ordinateurs et leurs accessoires, avec 14.951 faits enregistrés en 2013. Les bijoux et les montres restent par contre les premiers objets volés par les cambrioleurs (21.989 faits), suivis par l’argent (17.470) et les ordinateurs.

Arrivent ensuite les articles multimédia, les appareils photos, les GSM, les vêtements, les clés, les documents d’identité et les portefeuilles.