Un tiers des civils morts à Gaza depuis l’offensive israélienne serait des enfants!

Ce mardi matin, une vingtaine de Palestiniens ont trouvé la mort suite aux bombardements de Gaza par les forces israéliennes. Parmi les cadavres, neuf femmes.

Ces nouveaux décès font monter le nombre de morts à 600 depuis l’offensive israélienne. Pour Jens Laerke, un des membres du bureau d’aide des Nations Unies à Genève, « il n’y a plus aucun endroit sûr pour les Palestiniens à Gaza ». Le nombre de morts devrait encore grandir. Mais ce n’est pas tout, selon Juliette Touma, un des coordinatrices de l’UNICEF, « un tiers des civils qui trouvent la mort ont moins de 18 ans ».

Depuis le 8 juillet, 121 enfants ont été officiellement reconnus dans les décombres des nombreux bâtiments touchés par les roquettes israéliennes.