Le maillot à pois Majka remporte la 17e étape du Tour de France, Nibali augmente encore son avance au général

La 17e étape de cette 101e édition du Tour de France réservait un programme dantesque au peloton. Sur les 124 kms qui reliaient Saint-Gaudens à Saint-Lary Pla d’Adet, trois cols de 1ère catégorie et une dernière ascension hors catégorie. C’était une des dernières occasions pour les adversaires de Nibali de lui reprendre du temps.

Dès les premiers kms, un groupe de huit coureurs tentait de semer le peloton. Edet, Arashiro, Kadri, Voigt, Paulinho, Slagter, Elmiger et Gautier allaient compter maximum une minute d’avance. Ces huit hommes étaient rejoints dès la 1ère ascension par une dizaine de coureurs, dont Rodriguez et Jurgen Van de Broeck. Dans le 2e col, Kirijenka (Sky) tentait de sortir seul mais était repris au sommet de l’avant dernier col de la journée. Au même moment, Jurgen Van den Broeck était distancé mais faisait la jonction dans la descente. Le peloton, emmené par les équipiers de Nibali, ne paniquait pas et restait à 2 minutes.

Tout allait se jouer dans la dernière ascension. Van den Broeck était lâché. Visconti partait seul, poursuivi par le maillot à pois Majka. Dans le groupe maillot jaune, Nibali résistait aux attaques puis accélérait et laissait tout le monde sur place. Seuls Majka et Visconti parvenaient à maintenir Nibali à distance. Le Polonais Majka accélérait et s’imposait avec 30 secondes d’avance sur Visconti et 45 sur Nibali.

Au classement général, Nibali reste en tête évidemment en tête et reprend du temps à Pinot, Bardet et Valverde.

Ce jeudi, les coureurs partiront de Pau pour rejoindre Hautacam sur 145 km via notamment le terrible col du Tourmalet.

Retrouvez les détails de l’étape sur notre blog Cyclisme Revue.