Hongrie: un écrivain d’extrême droite renonce au poste d’ambassadeur à Rome

Le Hongrois Peter Szentmihalyi, récemment désigné pour devenir ambassadeur de la Hongrie à Rome, a renoncé au poste, après des protestations en raison de sa proximité avec l’extrême droite hongroise, a annoncé vendredi le ministère des Affaires étrangères. La désignation de Peter Szentmihalyi, écrivain et commentateur politique âgé de 69 ans, a fait polémique, en raison de ses écrits antisémites. En 2000 dans le journal nationaliste Magyar Forum, il avait intitulé l’un de ses articles : « Les agents de Satan », pamphlet rempli de stéréotypes antisémites, prenant toutefois la précaution de ne jamais nommer explicitement les juifs. Dans un poème en 2007, il avait également loué la Garde hongroise, une milice crée la même année par le parti d’extrême droite Jobbik et interdite en 2009, qui organisait des marches d’intimidation dans les quartiers roms.