L’actrice porno, Christy Mack, passée à tabac par War Machine, son ex, une star du combat-libre (photos)

Christu Mack, une jeune actrice porno est hospitalisée après avoir été passée à tabac par son ex, Jon Koppenhaver, connu sous le nom de War Machine, dans ses activités de combats d’arts martiaux mélangés. Le drame s’est produit dans leur maison, à Las Vegas comme nous le rapporte le site Gawker.

Une troisième personne aurait également été impliquée dans la bagarre mais la police n’a pas voulu révéler son identité. La police a indiqué que « les deux victimes ont reçu des blessures graves mais non mortelles ». War Machine est activement recherché.

L’homme a, en effet, pris la fuite après la bagarre. Il ne s’est toujours pas présenté à la police mais il a tweeté à propos de l’incident : « Je t’aime et j’espère que tu vas bien. Je suis arrivé tôt pour te surprendre et t’offrir une bague de fiançailles. Je ne peux pas croire ce que j’ai trouvé et ne peux pas croire ce qui s’est passé. » L’homme serait tombé sur son ex avec un autre individu et son sang n’aurait fait qu’un tour. Il aurait alors passé les deux victimes à tabac.

Plus tard, il continuera à poster différents tweets mais n’a toujours pas été retrouvé.

Quant à l’actrice porno, elle serait en très mauvais état et arrive à peine à parler suite à ses blessures. Les parents et amis de l’actrice offriront une récompense de 5000$ à toute personne qui localisera le jeune combattant, Jon Koppenhaver.

De son côté, War Machine, comme surnommé sur le ring, a été viré du groupe Bellaton. « Nous avons une politique de tolérance zéro ici à Bellator quand c’est lié à toute forme de violence domestique, et après avoir pris connaissance de ce dernier incident impliquant (Jon Koppenhaver) War Machine, Bellator l’a libérer de son contrat de promotion avec l’organisation », explique le président de Bellator, Scott Coker.

En 2012, le jeune homme avait déjà passé un an en prison suite à une agression dans une boîte de nuit de San Diego. Par le passé, Mack, avait quant à elle, déjà tweeté à propos de tendance violente de son petit ami. En novembre dernier, elle avait écrit que Koppenhaver « avait menacé de la tuer ». Elle a supprimé les tweets peu de temps après et Koppenhaver tweeté qu’elle avait fait une plaisanterie. Plus tard, elle a tweeté qu’elle avait subi plusieurs agressions physiques telles que des « gifles, étranglements jusqu’à tomber inconsciente et des coups de pied » par son compagnon.

Christy Mack a posté ses photos sur son compte Twitter ainsi qu’un communiqué.