Plus de 1,7 million d’euros investis pour la restauration des façades du TreM.a à Namur

Après cinq années de chantier, les façades du TreM.a situées dans la rue de Fer à Namur sont désormais entièrement rénovées et laissent apparaître des stucs représentant un décor végétal et des bustes d’inspiration romaine. Elles sont reconnues comme Patrimoine exceptionnel de la Wallonie depuis 2003.

«En 2009, nous avons lancé une première phase de travaux de rénovation mais nous nous sommes rapidement rendus compte que les travaux de restauration seraient beaucoup plus importants que prévus. le chantier est alors resté en stand-by durant plus d’un an et demi dans l’attente du feu vert de la Région, la façade étant classée», détaille Jean-Marc Van espen Député-président du collège provincial de Namur.

La restauration des façades coordonnée par l’atelier d’architecture Thierry Lanotte, aura coûté près de 670.000 euros (subsidiés à 65% par la Région wallonne) pour la première phase des travaux, et 1,12 million d’euros pour la seconde phase, subsidiée à 95% par la Région wallonne.

Conçu par François-Joseph Beaulieu au 18e siècle, le TreM.a a ouvert ses portes en 1964. Il présente différents trésors du Moyen âge et de la Renaissance dont le Trésor d’Hugo d’Oignies et les peintures d’Henri Bles.