Nouvelle crise en vue au Proche-Orient? Israël projette de s’approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

Il s’agit d’une décision « sans précédent » par son ampleur depuis les années 1980, s’est alarmée l’organisation anticolonisation « La Paix maintenant ». Les autorités ont annoncé le lancement de la procédure déclarant propriété de l’Etat israélien ces 400 hectares proches de la colonie de Gva’ot, a dit l’armée.

Elle n’a pas fourni de justification à la décision prise par « les instances politiques » et précisé que les parties concernées avaient 45 jours pour faire appel. « La Paix maintenant » considère cette déclaration comme « la preuve que le Premier ministre (Benjamin) Netanyahu (…) continue à dresser les obstacles devant la vision de deux Etats (israélien et palestinien) et de promouvoir une solution avec un seul Etat ».