En ce momentCoupe du monde 2022Permis de conduire Accueil

Tournai: huit ans de prison requis pour enlèvement, séquestration et viol d’une mineure

Le ministère public a requis devant le tribunal correctionnel de Tournai, jeudi, une peine de huit ans de prison minimum contre un Macédonien poursuivi pour l’enlèvement, la séquestration et le viol d’une fille âgée de 13 ans. Un an de prison minimum a été requis contre son complice qui a embarqué la jeune fille, le 14 juillet 2012, pour l’emmener en Allemagne où elle a été libérée 48 heures plus tard.

L’affaire a été mise en continuation au 13 novembre car le tribunal et le parquet ignoraient que le violeur présumé était incarcéré à la prison de Saint-Gilles sous une identité modifiée. L’avocat de son complice, lequel est uniquement poursuivi pour enlèvement, a plaidé l’acquittement estimant qu’il s’agissait d’une fugue d’une adolescente amoureuse et non d’un enlèvement.

La jeune fille avait fait connaissance du violeur présumé via un réseau social. Ils avaient convenu d’un rendez-vous dans le centre de Tournai où elle a été embarquée dans une voiture. Selon l’avocat de la partie civile et le parquet, il s’agit bien d’un enlèvement car le GSM et la carte d’identité de la victime lui ont été confisqués.

En Allemagne, la victime a entretenu plusieurs relations sexuelles avec le violeur présumé, après avoir été préparée par la famille selon les traditions gitanes. Elle a été libérée deux jours plus tard par la police allemande après que sa disparition ait été signalée depuis Tournai.

L’avocat de la partie civile soupçonne l’auteur du viol de l’avoir enlevée pour la mettre sur le marché de la prostitution.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo