Des photos d’un petit chien «lavé» dans une machine à laver provoquent la colère à Hong Kong

Sur les photos rendues publiques par le propriétaire du chien, Jacky Lo, on voit un petit chien blanc s’agrippant au rebord de la machine à laver, tentant désespérément d’en sortir et de garder la tête hors de l’eau d’une machine marchant à plein régime.

La police a indiqué qu’une enquête avait été ouverte sur ce cas présumé de cruauté envers animaux.

«Lo» a indiqué qu’il avait publié les photos pour montrer «une façon super-rapide de laver un chien».

Répondant à une question d’un autre utilisateur de Facebook sur le point de savoir s’il avait tué le chien, Jacky Lo a répondu: «Oui (il est mort). Tu veux voir?»

Une pétition en ligne exhortant les autorités à agir contre ces photos publiées le mois dernier et qui se sont propagées rapidement sur la Toile, a réuni près de 20.000 signatures.

En dépit de l’exiguïté des logements dans cette ville très densément peuplée, de nombreux Hongkongais sont très attachés à leur chien de compagnie.

La législation de Hong Kong prévoit que les actes de cruauté envers les animaux, sont passibles de peines allant jusqu’à trois ans de prison et sont assortis d’une amende d’environ 26.000 USD.

La police a indiqué qu’il n’y avait eu aucune arrestation jusqu’à présent.