Delhaize menace de supprimer 2500 emplois: les négociations reprennent ce lundi matin

Depuis le 11 juin et l’annonce très brutale d’un plan de restructuration sévère, les négociations entre la direction de Delhaize et les syndicats n’ont guère progressé. Elles sont même pratiquement au point mort.

Il faut dire que les trois conseils d’entreprise prévus en juin n’ont guère été fructueux. Ni sereins, émaillés d’erreurs de communication de la part de la direction. Lors du premier conseil d’entreprise, le 11 juin dernier, la direction s’est bornée à annoncer les intentions de son plan. Lors du deuxième, le 18 juin, le CEO Denis Knoops était absent, ce qui a provoqué la colère des syndicats qui ont dès lors refusé d’y participer. Enfin, le 25 juin, juste avant les vacances, la procédure d’information prévue par la loi Renault a réellement pu commencer. Les syndicats ont posé leurs questions, plus de 900 en tout, auxquelles la direction a chaque fois répondu. Mais, du côté syndical, on regrette l’imprécision d’une bonne partie de ces réponses.

Retrouvez l’intégralité de cet article dans notre journal papier de ce lundi 8 septembre.