Awans: le futur Roua Shopping Center se propose d’offrir le souper des pensionnés!

Ulcéré, et le mot est faible : Alain Binet, de la société BMB, ne mâche pas ses mots concernant les blocages actuels dans la commune d’Awans suite aux crises politiques qui n’en finissent pas. L’annulation du souper des pensionnés est, pour lui, la goutte qui fait déborder le vase.

« Je ne suis pas d’Awans, je ne suis pas domicilié sur la commune, mais je la connais bien dans le sens où je suis en train d’y ouvrir un centre commercial de 14.000m2 et je ne peux pas accepter que les personnes âgées ratent leur seule petite sortie de l’année à cause de tout ça ! », explique-t-il. « Je ne veux pas faire de pub ni de sponsoring, je propose juste de financer le souper des pensionnés parce que ma société a des facilités financières qui le permettent et que ça ne tuera pas mon budget. Dès demain un chèque sera mis à disposition du bourgmestre et du Collège pour que les personnes âgées puissent avoir leur soirée. C’est un don, donc je suppose que légalement la commune peut l’accepter, quitte à passer par un don au CPAS s’il le faut ».

« Je ne suis d’aucune couleur politique, poursuit le promoteur immobilier (photo ci-dessus), il est vrai que je connais le bourgmestre André Vrancken et ses échevins actuels du fait de la construction du centre commercial sur la commune, mais je ferais ce geste quel que soit le bourgmestre en place, simplement parce que je ne veux pas que ces histoires politiques prennent les pensionnés en otages. Qu’on me dise combien ça coûte et je paierai les factures ! ».

Le Roua Shopping Center, bâti sur le site de l’ancienne discothèque Le Brasil, sera officiellement inauguré le 6 novembre. Les différents commerces qui y prendront place réceptionneront les locaux début octobre. Le centre commercial accueillera Vanden Borre, Intermarché, Trafic, le Tom&Co qui se trouve pour le moment provisoirement devant l’ex-tour Kone, Özmi (la boutique de lingerie qui se trouvait en face du chantier il y a encore quelques semaines), une taverne du brasseur Makart, un salon de coiffure pour dames du propriétaire de l’actuel Coiff’ Men (pour hommes) situé au rond-point d’Hognoul, un magasin Meubles d’Orient, les luminaires d’Illudesign, un Di, une boutique de bijoux et petite déco, un opticien Kriss, une pharmacie Familia et un Point Chaud.