Anderlecht: trois personnes intoxiquées après un incendie criminel à la synagogue

Nul doute, par ailleurs, sur le caractère criminel de l’incendie qui s’est déclenché au sein de la synagogue d’Anderlecht. «Nous avons découvert quatre foyers différents sur les lieux», indique le porte-parole. L’enquête est en cours pour identifier l’auteur.

Du côté du président, Jehuda Guttman, on pense davantage à un acte de vandalisme qu’à de l’antisémitisme.

Trois personnes ont été intoxiquées par les fumées, la gardienne de l’immeuble et ses deux enfants.