Quatre Brabançons wallons, dont Serge Kubla, reçoivent le Mérite wallon

Serge Kubla était l’un d’eux. « Je suis évidemment ravi », commente le bourgmestre de Waterloo. Avant d’ajouter : « On ne va pas dénigrer quelque chose que l’on reçoit ! Même si l’on sent que c’est une nouveauté et qu’il faudra un peu de temps avant que cela devienne une tradition que l’on respecte et que l’on cherche à obtenir. Je constate par contre que le Gouvernement wallon, qui ne comprend pas de libéraux, a mis à l’honneur un libéral. J’y vois un signe de dialogue et j’en ai d’ailleurs discuté avec le ministre-président ; Paul Magnette ; que je connais bien. Il m’a dit que le climat devenait plus ouvert et détendu, ce que Charles Michel souhaitait. »

Outre le bourgmestre de Waterloo, c’est donc Valmy Féaux (ancien bourgmestre d’Ottignies et ancien gouverneur du Brabant wallon) qui complétait l’équipe politique. Le domaine de la recherche étant, lui, représenté par François Maniquet (économiste) et Pierre Sonveaux (cancérologue), tous deux professeurs à l’UCL. Nos quatre Brabançons wallons ont été élevés au rang d’officier du Mérite wallon.

Pour rappel, sur proposition du Gouvernement, le Parlement wallon a adopté, à l’unanimité, le 23 mars 2011, un décret instituant la distinction du Mérite wallon. Son objet est de consacrer la reconnaissance des autorités wallonnes envers toute personne, physique ou morale, dont le talent ou le mérite fait honneur à la Wallonie dans une mesure exceptionnelle et contribue d’une façon significative à son rayonnement.