Laura, la jeune fille agressée à Nancy, n’ose plus sortir de chez elle: elle a même été insultée chez elle quelques jours plus tard

"Laura a l'âge mental d'une gamine, même pas celui des filles qui l'ont agressée (toutes 15 ans, ndlr)", explique Elisabeth, la tante, à nos confrères. "(Depuis, elle ne sort plus de chez elle. Elle pleure. Après son agression, elle a même cassé son téléphone portable de colère. »

Deux faits supplémentaires ajoutent à l’horreur de la situation :

- Un jeune homme, que Laura considérait comme un ami, était présent lors de l’agression. Il n’a rien fait pour l’aider.

- Ce dimanche, Laura s’est faite insultée dans son immeuble par une adolescente, qui n’avait rien à voir avec la bande de l’agression.

On apprend encore que Laura, suivie psychologiquement, a fait appel à une avocat pour porter l’affaire devant la justice.