Les commerçants pourront arrondir les prix dès le 1er octobre dans le but de réduire la circulation des pièces de 1 et 2 centimes (vidéo)

Les commerçants pourront toutefois choisir librement s’ils s’inscrivent dans le nouveau système de prix arrondis.

Le Conseil des ministres était parvenu à un accord sur ce projet à la fin du mois de mars. Une évaluation est prévue dans les deux ans après le lancement du système, qui ne sera applicable dans un premier temps que pour les paiements en cash.

Le SPF Économie, le SPF Finances, Unizo et l’UCM détailleront la nouvelle législation en la matière vendredi lors d’une conférence de presse.