Avec des cornes de diables implantées sous la peau du front et un tatouage "666", il s’exclame: "Je vous verrai tous en enfer", après sa condamnation

Caius Veiovis comparaissait devant le tribunal de Springfield, aux Etats-Unis. Il a été condamné pour le meurtre de David Glasser qu’il a tué et ensuite démembré au moyen d’une sorte de machette, nous raconte le Daily Mail. Les restes de la victimes ont été enterrés dans la propriété d’un complice de Veiovis.

Celui-ci porte des cornes implantées sous le front et il arbore un tatouage « 666 », un signe démoniaque. Lorsque le verdict a été rendu, il s’est exclamé à l’attention du juré : «  Je vous verrai tous dans un foutu enfer  ! »