Valérie Trierweiler crée un début d’émeute dans une rue parisienne et la police doit lui venir en aide

Vers le milieu d’après-midi, à Château-Rouge, un «attroupement de curiosité» s’est formé autour de l’ex-Première Dame, a expliqué cette source.

La scène s’est déroulée vers 16h alors que Valérie Trierweiler faisait des courses dans ce quartier populaire, accompagnée d’une amie africaine. «Dans la rue, les gens ont voulu se faire photographier avec moi. L’ambiance était très sympathique mais très vite, ça s’est transformé en véritable bousculade», a confirmé à l’AFP l’ex-Première Dame.

«Un policier en civil qui était dans le coin m’a alors entraînée dans un magasin de tissus. A l’extérieur, les gens scandaient ‘Valérie, Valérie!’. Le policier m’a dit ‘vous ne pouvez plus sortir sans être piétinée’. Il a donc appelé des renforts et les policiers m’ont déposée à une station de taxi non loin», raconte-t-elle.

Valérie Trierweiler, journaliste à Paris-Match, a été au centre d’une intense polémique ces dernières semaines, après la publication de son livre consacré à sa relation avec le président de la République, «Merci pour ce moment».