Etterbeek: Mathieu T., un jeune policier de 25 ans, décède au cours d’une intervention

« Nous sommes profondément choqués et nous avons une pensée particulière pour sa famille », exprime Jean-Marie Brabant, chef de corps de la police locale après avoir été informé de la mort d’un de ses hommes.

Une patrouille locale s’était rendue dans un immeuble ce vendredi matin pour procéder à une fouille de sécurisation. Rien ne sera trouvé sur les lieux par les policiers. Mais l’agent Mathieu T. a été pris d’un malaise. Sa collègue a bien tenté d’appliquer un massage cardiaque, mais en vain. Un Smur a été dépêché sur les lieux de l’intervention mais le jeune homme n’a jamais repris connaissance. Transféré à l’hôpital Saint-Luc, une autopsie sera réalisée par le parquet de Bruxelles.

« Rien n’indiquait que ce policier avait des difficultés physiques dans les rapports. C’est quelque chose de soudain, contre le cours des événements », explique le chef de corps qui ne cache pas sa tristesse.

L’an dernier, la zone avait déjà été endeuillée par le décès en intervention d’une de ses policières renversée alors qu’elle traversait l’avenue de Tervuren. La même année, un autre policier succombait à la suite d’une leucémie.