L’État vous doit encore des sous? C’est normal…

Vous avez rempli votre déclaration d’impôts bien avant la date fatidique du 26 juin pour la version papier ou du 17 juillet pour la version fatidique ? Comme la plupart des Belges, vous avez payé trop d’impôts en 2013 et vous vous attendez à retoucher. En moyenne, le montant de remboursement est de 1.900 euros pour ceux qui doivent être remboursés. Mais, vous avez beau regarder dans votre boîte aux lettres, aucune trace de l’avertissement extrait de rôle !

Pas de panique, c’est normal… si on regarde le rapport du comité de monitoring publié il y a deux semaines. Les rôles IPP (Impôts des Personnes Physiques) ont été revus à la hausse de 68 millions par rapport à ce qui avait été prévu lors du dernier rapport en juillet dernier. Il ne faut pas être devin pour comprendre l’astuce budgétaire : en fait, ils ont décidé de rembourser moins vite les contribuables. En partant du principe qu’un contribuable qui retouche reçoit en moyenne 1.900 euros, on arrive à 36.000 contribuables – de plus que prévu – qui devront attendre 2015 pour être remboursés.

Inversement, les enrôlements des entreprises ont, eux, été revus à la hausse ! Pas de beaucoup mais tout de même de 81 millions par rapport à ce qui avait été prévu en juillet dernier. 81 millions ajoutés aux 68 autres, cela fait 149 millions qui permettront, peut-être, de ne pas atteindre un déficit public dépassant les 3 % du produit intérieur brut.

Le problème, c’est que les remboursements non effectués en 2014 devront l’être en 2015 et ce qui a été perçu en 2014 ne pourra plus l’être l’année prochaine.

> Plus de détails et d’infos à lire dans nos éditions papiers et numériques de ce mercredi.